#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

vendredi 20 janvier 2017

je change tout le temps un petit peu à tout.

Aucun commentaire:

j'ai des soucis pour le transfert de mes images du téléphone, ras le bol. j'ai téléchargé des trucs qui me ralentissent le pc.

alors c'était pour montrer nos occupations de ce matin.

mon objectif c'est de présenter sans cesse des nouveautés, même avec des mêmes accessoires, pour déclencher la curiosité des bébés.

ce matin j'ai remis la balançoire ikéa. les matelas jaunes sur des blocs de mousse, pou faire des montagnes à escalader.

j'ai mimé les crocodiles en chantant ah les crocos, puis j'ai croqué la tete, la jambe le bras des enfants.
et j'ai montré comment faire pour que le croco croque la jambe, le pied, le bras du poupon.même 12 mois s'est immobilisé pour bien écouter.

j'ai imprimé la chanson et les grandes ont écrit "je suis un crocodile" en essayant plusieurs stylos, histoire de faire tomber quelques bouchons. bien sûr ce sont des gribouillis mais pour eux ça veut dire exactement ce que nounou a dit.

elles ont joué à trier des nounours et des carrés en couleurs.

ensuite le repas avec des pâtes fraîches complètes maison, assaisonnées comme des crozets, de la saucisse de porc, des coeurs de palmiers, de la tomate crue, de l'emmenthal et de la chèvre fraîche dans les crozets avec de la crème aussi, et une banane bio.

la petite princesse a voulu 2 assiettes de pâtes fraîches.

pendant le repas nous miaulons et nous appelons un chat, on les voit bien par les baies vitrées. minou minou, et même 12 mois essaie.

nous avons regardé aussi une vidéo sur un chant de crocodile et je me suis énervée pour brancher mon pc sur la tv, sans y arriver. pourtant les enfants étaient au taquet.

voilà, je dois déméler mon souci de transfert d'images, alors je vous laisse en plan.

jeudi 19 janvier 2017

je fais comme ça moi comme nounou. je suis nature et j'assume mes défauts.

Aucun commentaire:
je préfère quand même mes qualités.

à table, nous bavardons.

souvent je monopolise l'attention avec de petits sketches. je saisis un moment au vol, je le traficotte pour en faire une scène de théâtre.

j'en ai déjà plusieurs à mon arc, et je les redis car les enfants les adorent. ils savent me les demander.

ils aiment que je cite leur prénom, à côté des prénoms des copains, du mien et par exemple je décris ce que l'on fait en chantonnant. et je répète longtemps les mêmes mots.

ou alors je me sers de leur vie privée, quand je connais quelques aventures.

ou bien je pars d'un fait possible, et je le fais réaliser par papa ou maman, mamie, nounou, le chat, etc.

ILS ADORENT, y'a pas d' aut' mot.

et pis moi ça me permet de me défouler un peu....

- le papa est tombé de sa chaise. hannnnnnnnnnnn. il s'est balancé en avant en arrière et bouc crac bing. aye mal à la tete, mal au bras, mal au dos, mal à la moustache ! et il appelle maman ! "mamaaaan, a fait bobo oooh..."

- maman a pris un verre dans le placard, elle a laissé tomber le verre. unnnnnnnnnnnnnnn.

- nounou en a mis tout partout sur la table, la vilaine, elle a renversé la cuiller de légumes......hannnnnnnnnn.

ils sont fous de joie - de voir que quelqu'un se trouve dans une sale passe, pour une fois que c'est pas eux, et là au moins on peut se moquer !!!

voici nos moments de vocabulaire, de communication, de rires aussi, d'écoute attentive surtout. et c'est souvent sur le vif que les animations sont les plus réussies.

nous passons du temps aussi aux rapprochements. car ils ne veulent pas rester en dehors du cercle, ce serait plutôt quitte à faire tomber le voisin pour se tenir plus contre moi. ça va que j'ai du volume à partager ! c'est pour ça que je grossis chaque jour un peu, c'est pour eux ! devant la cheminée, ou sur un canapé, la maison est  prévue pour ça.

et souvent j'ai un livre dans mes mains, comme ce matin, un livre de recettes excellent


que j'ai retrouvé en ouvrant une porte... plein d'idées pour les goûters avec des pancakes aux fruits, je vais bien entendu tester la semaine prochaine et je vous passerai les recettes. sur chaque recette on propose une variante, à nous d'en inventer d'autres.

et donc, quand ils me voient lire, ils veulent lire aussi, mon livre... du coup j'abandonne.

je leur prépare quelques jeux accessibles en motricité libre.

ce matin un petit texte sur la politesse, et elles ont voulu coller des gommettes dessus. car je n'avais pas rangé les gommettes...

pour les rhumes j'ai recherché une info que j'ai balancée de mémoire hier soir =

La rhino-pharyngite est inéluctable

  • Le bébé bénéficie des anticorps maternels jusqu’à 6 mois environ. Au-delà de cet âge, il va devoir développer ses propres défenses. La rhino est « un mal nécessaire » pour l’acquisition de son immunité naturelle.
  • Les spécialistes s’accordent pour dire qu’un enfant connaîtra en moyenne soixante épisodes de « rhino » jusqu’à ses 10 ans. Mieux vaut prendre son mal en patience ! http://www.enfant.com/votreenfant-1-3ans/sante/rhino-pharyngite-elle-est-incontournable.html 

ouf je ne savais pas où j'avais lu ce truc, (et ce n'est pas ici), mais c'est tout comme.


je surveille la cheminée car j'essaie de ne pas allumer le chauffage électrique en EJP. 

et j'essaie de recréer des moments magiques comme ceux qui me sont restés de mon enfance - sans cheminée...c'était le chauffage central. mais j'avais les genoux de ma mère à disposition...


je me suis remise au yaourt maison, mais bon sang, ils sont tous bons. là ce sont des grains de vanille en bâton.



mardi 17 janvier 2017

le médecin ne part pas en courant en période d'épidémie. ni les nounous.

6 commentaires:
ce matin bac à sable sur la table du séjour, c'est pour éviter que les enfants se trimbalent avec dans la maison. il y en a un peu dessous la table, mais je gère. Lily ne voulait pas décrocher, même pour passer à table. 12 mois était bien étonné encore une fois de frotter ses mains sur le bois, au bout d'un moment je l'ai remis à carapater car il adore ça, il va de vitre en vitre, de rencontre en rencontre.

j'ai donné aussi les jeux à manches, les balais, canards...


et aussi des boites vides à remplir. en fait ce sont les boites que j'ai prévues pour ranger mes affaires.

nous avons rencontré le cas de conscience de la contagion chez l'assistante maternelle avec un petit malade, il en faut bien un pour commencer un jour.

la contagion chez l'ass mat c'est la même que chez le médecin, ou quand vous poussez le caddie derrière quelqu'un qui aurait les mains pleines de virus et de bactéries.

selon l'état de notre organisme on va développer ou non une réaction au contact de la maladie de l'autre. parfois la maladie de l'autre agit sur nous comme un vaccin et nous rend plus forts, parfois on s'incline et on devient aussi malade.

on ne peut rien y faire, les maladies s'envolent dans l'atmosphère, sautent par dessus les barrières.

à part manger des fruits et des légumes, des laitages, des céréales et de la viande ou ce qui la remplace en quantité recommandée par rapport à notre âge, point besoin de se traiter.

Eviter de serrer les mains pour dire bonjour, encore moins d'embrassades, fuir les lieux surpeuplés, c'est bien tout ce que l'on peut faire. se moucher dans des mouchoirs à usages uniques et les jeter aussitot dans une poubelle fermée. retenir nos crachats quand on éternue. se laver les mains dès que l'on touche un truc suspect, ne parlons pas du change des couches...

et si on est soi-même malade, prendre des précautions pour ne pas contaminer les personnes autour de nous.

tout le monde le sait, cette semaine c'est le pic le plus élevé de l'épisode de grippe d'hiver, alors il ne faut pas s'étonner si on se sent pas bien dans notre assiette.

moi je fais ma maligne, mais en fait je suis terrifiée à l'idée d'avoir la grippe. j'aurai du me vacciner surtout que cette année le virus incriminé est bien dans le vaccin.
je m'étais faite vacciner pour la grippe A et je l'ai eue. on ne sait plus quoi penser. à part assumer.

je désinfecte mes sols avec sanytol, je fais attention aux partages entre enfants, mais je ne peux pas les mettre en cage quand même ils ont besoin de se toucher. j'aère. pour les jouets c'est très difficile aussi de tout désinfecter. il faudrait un jet désinfectant qui ne se rince pas pour arroser tous les murs de la maison. et je ne crois pas que ça existe.

le médecin qui consulte les malades ne part pas en courant en période d'épidémie, ni le personnel hospitalier, ni les nounous.

lundi 16 janvier 2017

qui sait ce que l'avenir réserve aux assistantes maternelles ?

2 commentaires:
Je lis plusieurs témoignages de mes collègues qui ne sont pas vraiment contentes du tort que leur portent les crèches. Elles ont l'impression que de plus en plus de collectivités s'installent.

Et pourtant elles se forment et se décarcassent un max, ne comptent pas leurs amplitudes pour s'adapter à leurs employeurs.

Car souvent les crèches se gardent les meilleurs contrats et refilent les cas épineux aux collègues.

C'est quand même bizarre que les parents ne sachent pas encore que l'accueil chez l'assistante maternelle est beaucoup moins stressant en dessous de 3 ans.

Il faudrait poser la question de savoir si entre les 2 choix, collectivité ou accueil familial à participation égale combien de familles opteraient pour l'assistante maternelle tiens.

ici je ne me suis pas rendue compte encore de la pénurie qui touche notre profession, mais je lis qu'en ville il y a des plaintes qui fusent.
dans la France en effet j'ai des témoignages qui deviennent vraiment inquiétants.

Je me suis mise à repenser à un article que j'avais lu et qui m'avait mis la puce à l'oreille un jour.
Je m'étais dit que tiens bizarre, on dirait que dans le rapport Giampino on a zappé le cas "assistantes maternelles".
des tas de décisions ont été prises pour les crèches, que dalle pour nous.

De là à me demander si finalement une feuille de route n'aurait pas été décidée à notre insu, comme par exemple développer l'accueil en crèche et en Mam, en laissant se mourir la délivrance des agréments des ass mat ?

Est ce que finalement notre cas serait si indéfendable, nos conditions de travail si ingérables, notre formation si coûteuse ?

Car les assistantes maternelles représentent une perte fiscale non négligeable compte tenu des exonérations propres à la profession, pour nous dédommager de nos frais de locaux.

Pour les allocations de garde d'enfants aux parents par contre nous coûtons beaucoup moins cher à la collectivité, qui participe environ pour le double aux allocations pour la garde en crèche. et les chiffres des constructions de bâtiments d'accueils sont faramineux, le coût de personnel en sus.

alors bien entendu, quelque chose m'échappe dans ma réflexion, je n'ai pas tous les tenants ni les aboutissants, mais je pense...

Je m'imagine qu'un jour on pourrait peut être repenser à nous avec nostalgie,

en regrettant l'époque où les enfants pouvaient être accueillis en milieu familial,

qui sait ce que l'avenir nous réserve ?





vendredi 13 janvier 2017

aucune photo aujourd'hui.

Aucun commentaire:
ce matin il neigeotte, mais les 2 grands sont survoltés. ils ont besoin de se défouler, je ressens un trop plein d'énergie dans les lancers de jouets à travers la salle de jeux, les rayons des étagères ont été vidés, juste pour le plaisir et pas pour jouer avec les contenus.

j'ai raconté boucle d'or avec le tapis, mais finalement je ne vais pas leur laisser le tapis à volonté. c'est plus moi qui vais l'utiliser pour animer qu'eux.

pour protéger le tapis de lecture... car ils veulent tous les 4 s'en emparer, et ils ont de la force, même si 12 mois n'est pas de taille.

bon j'ai choisi de les laisser se défouler. 22 mois rit comme un fou car il a enfilé un gant rose trouvé dans une valise de déguisements et il court pour toucher le dos des filles qui se sauvent en riant aussi.

19 mois s'élance et saute sur les tapis jaunes empilés et se regarde dans le miroir en sautant.

24 mois promène son doudou et joue à la dînette.

12 mois se cherche un objet à se mettre sous la dent. ils s'attirent les uns les autres. c'est un va et vient incessant, j'ai fermé à un moment la porte à clé pour pouvoir plus facilement les surveiller.

moi je me suis installée sur le petit divan de la salle de jeux et je trie mes documents pro.
- des recettes
- des conseils éducatifs
- des techniques d'utilisation de l'encre à l'eau avec les touts petits
- des idées d'activité pour Noël
- des idées de modelage


bref, je me suis fait des petits tas, et à la fin j'ai empilé tous les tas car il y avait une urgence à gérer et je n'avais plus le temps de trier...

à refaire donc.